Tourisme

Offrez-vous une petite excursion, ne serait-ce que pour le plaisir de découvrir des sites enchanteurs et pittoresques du Nord du Maroc tels que Asilah, petit port de pêche artisanale au bord de l´Atlantique, Chaouen, une localité charmante aux flancs de la montagne du Rif, sans oublier Tanger, la ville blanche.

Et si vous voulez franchir un bras de mer et mettre le pied sur un autre continent. Gibraltar, cette portion d´Angleterre échouée en Méditerranée à moins deux heures de ferry du port de Tanger.

Asilah

Située à 45 km au sud de Tanger, sur la côte Atlantique, Asilah est un port de carte postale, flanqué d´une imposante forteresse: la Casbah. L´architecture de ses tours et remparts témoigne le passage des Portugais qui l´occupèrent en 1471. Puis ce fut les Espagnols. La ville resta sous occupation ibérique un peu moins de deux siècles avant qu´elle ne redevienne marocaine.

Au début du siècle, le célèbre pacha Raïssouni en fit sa place forte en s´y faisant construire un palais de style hispano-mauresque à l´intérieur de la Casbah où sont actuellement exposées les œuvres des artistes.

A l´instar des petits ports andalous ou grecs, Asilah est l´endroit propice pour déguster poisson et fruits de mer dans les petits restaurants du port. La pêche du jour est servie sur des tables dressées sur les trottoirs et dans les petits jardins. Tous les étés, durant le mois d´août, est organisé le festival culturel d´Asilah auquel participent de nombreux écrivains, poètes et artistes internationaux.

Dans les rues de la médina, et grâce aux peintures murales, vous serez convié à une exposition pour le moins inattendue, qui résume tous les courants artistiques modernes. 

Chaouen

Cette excursion, l´une des plus belles qui soient vous conduira dans le pays rifain jusqu´à Chaouen ou Chefchaouen à 120 Km au sud-est de Tanger. La ville bleue et blanche avec ses maisons couronnées de tuiles rouges est l´une des cités les plus charmantes du nord du Maroc. Le paysage traditionnel est demeuré intact et le monde rural et urbain se côtoient harmonieusement.

Située dans un cadre rocailleux et montagneux, la cité règne sur les collines et les vallées des alentours.

Fondée en 1471, là, se réfugièrent, en effet nombre de morisques expulsés d´Espagne. Leur influence est manifeste dans le choix des couleurs, les mœurs, les patronymes, l´artisanat et l´architecture de la ville. Son style architectural est une coexistance d´une médina typiquement marocaine avec ses mosquées, sanctuaires, portes cloutées, fenêtres à meneaux et ruelles pavées de galets et d´une plaza espagnole classiqueec ses arcades, toits de tuile rouge et bancs décorés de zéliges autour d´une fontaine.

Sa Casbah récemment restaurée et dans ses jardins fleuris, vous goûterez un moment tranquille à l´ombre des palmiers.

Dans les boutiques et les souks de la médina, on vous vendra de l´artisanat, des tapis de fabrication locale et des pierres polies provenant des collines environnantes: la poterie, la maroquinerie et le travail du cuivre de cette ville raffinée sont très renommés. 

Tanger

Point d´escale entre l´Afrique et l´Europe, Tanger se situe à la pointe septentrionale du Maroc là où se rejoignent l´Océan Atlantique et la Méditerranée.

Emerveillés par le tableau vivant qu´est Tanger, nombreux sont les écrivains, artistes et aventuriers comme Delacroix, Matisse, Tenessee Williams, Jean Genet, William Burroughs ou Paul Bowles qui séduits par la beauté de sa baie azurée et le charme de sa médina éblouissante de blancheur, s´y réfugièrent pour chercher un "ennui" particulier.

Ville sous régime administrative international entre 1923 et 1956, garantissant sa neutralité politique et sa liberté commerciale, Tanger acquit la réputation de la capitale de l´espionnage et de la contrebande et fût considérée à l´époque comme ville-refuge des capitaux.

Au centre ville se trouve la place de France et le boulevard Pasteur avec ses cafés, banques, boutiques, agences de voyages et restaurants. La terrasse qui s´étend au bout "dite du farniente" offre une vue agréable sur la médina, le port et la côte espagnole. Le soir, habitants et visiteurs vont s´y promener.

Et si vous êtes en quête d´exotisme, allez au Grand Socco situé à l´entrée de la médina et découvrez les odeurs des épices et de parfums entêtants. Les bazars, on les voit dans la rue des siaghines. Cet axe principal mène au Petit Socco, cœur de la ville ancienne , entouré de petits cafés et de vieux hôtels et vers où convergent rues et venelles venant de la ville haute et la Casbah. A la casbah perchée sur une colline dominant la médina, lieu d´élection des charmeurs de serpents, se trouve Le Mechouar, sa place principale qui abrite le Palais Dar El Makhzen reconstruit en 1740 par le sultan Moulay Ismael. Devenu aujourd´hui le musée des arts marocains, il renferme une très belle collection comprenant de véritables trésors: corans enluminés, tissus précieux, objets sculptés en bois ou en métal, céramiques….

Le musée des antiquités, attenant vous permettra de découvrir l´histoire antique de Tanger. Tandis que la légation américaine abrite des œuvres de grands peintres ainsi que des cartes géographiques anciennes, parmi lesquelles celles de Léon l´Africain.

Tanger, ville aux multiples visages, offre pour celui qui sait voir avec les yeux et l´esprit une multitude d´aspects, colorés, attachants et inattendus témoignages d´un passé glorieux et présage d´un prestigieux avenir. C´est la ville où comme le disait Delacroix, on éprouve " plaisir qu´on peut fort bien souhaiter n´éprouver qu´une fois en sa vie".

Les Grottes d’Hercule, B.P.: 2198 - Tánger Maroc.
Tel: 212 539 333332 / 31 - Fax: 212 539 333492
Email: info@lemirage.com
© 2013 Hotel Le Mirage. All right reserved.
Web design & programing Proyecta en la nube.